Travaux des membres du CÉMI sur Marie de l'Incarnation

Catherine Aubin

Aubin, Catherine, « Regard sur un colloque », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 311-315.

Thierry Barbeau

Barbeau, Thierry, « ''État foncier'' et ''esprit apostolique''. La mystique de la nuptialité nécessairement apostolique chez Marie de l'Incarnation », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 97-130.

Lucie Bartlett-Jeffrey

Jeffrey, Lucie, « Être à soi », dans Raymond Brodeur (dir.), Femme, mystique et  missionnaire : Marie Guyart de l’Incarnation, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2001, p. 277-283.

Jeffrey, Lucie, « Le geste épistolaire de Marie de l’Incarnation : une femme en quête d’espace », dans Marie-Ève Bonenfant et Julie-Rachel Savard (dir.), Actes du 4e colloque du Département d’histoire, Québec, Artefact, Célat, 2005, p. 99-112.

Portelance, Liliane et Lucie Jeffrey, « Université du Québec à Trois-Rivières : une formation qui favorise les liens entre les connaissances disciplinaires et les savoirs issus des sciences de l’éducation », dans Clermont Gauthier (dir.), La formation des enseignants au Québec à la croisée des chemins, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2006, p. 253-281.

Bartlett-Jeffrey, Lucie, « Du monastère de Québec jusqu’au Grand Nord : point de fuite de Marie Guyart de l’Incarnation », dans OIC UQAM, 2012, [http://oic.uqam.ca/fr/remix/du-monastere-de-quebec-jusquau-grand-nord-point-de-fuite-de-marie-guyart-de-lincarnation/].

Bartlett-Jeffrey, Lucie, « L’acte poétique : un geste d’intellectuel », dans David Bélanger, Cassie Bérard et Benoit Doyon-Gosselin (dir.), Portrait de l’artiste en intellectuel, Montréal, Nota Bene, 2015, p. 159-176.

Bartlett-Jeffrey, Lucie, « Marie Guyart ou l’éclatante vastitude », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 293-304.

Raymond Brodeur

Brodeur, Raymond, « Décès de Dom Guy-Marie Oury (1929-2000) », dans Bulletin de la Société canadienne d’histoire de l’Église catholique 11 (janvier 2001, no 1), p. 5-6.

Caulier, Brigitte et Raymond Brodeur, « Des catéchismes à l’enseignement religieux : le cadre des représentations religieuses », Études d’histoire religieuse 67 (2001), p. 143-154.

Brodeur, Raymond (dir.), Femme, mystique et missionnaire. Marie Guyart de l’Incarnation, Sainte-Foy, Les Presses de l’Université Laval, 2001, 387 p.

Brodeur, Raymond (dir.), Marie de l’Incarnation. Entre mère et fils : le dialogue des vocations, Sainte-Foy, Les Presses de l’Université Laval, 2000, 159 p.

Brodeur, Raymond , « Le catéchisme de Marie de l’Incarnation : la parole qui fait écho », dans Raymond Brodeur (dir.), Femme, mystique et missionnaire. Marie Guyart de l’Incarnation, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 2001, p. 353-366.

Brodeur, Raymond, « Religious Books », History of the Book in Canada, University of Toronto Press, 2004, p. 262-266.

Brodeur, Raymond, «“Marie de l’Incarnation”», dans Encyclopedia of Religion, Vol. 8, Lindsay Jones (dir.), p. 5711-5712.

Brodeur, Raymond, « Marie de l’Incarnation : une expérience théologique », dans Geneviève James (dir.), De l’écriture mystique au féminin, Paris/Québec, L’Harmattan/Les Presses de l’Université Laval, 2005, p. 63-75.

Brodeur, Raymond , « ''Mon coeur ne vous peut rien celer''. Correspondance transocéanique de Marie (Guyart) de l’Incarnation à son fils Claude (17e siècle) », dans Paul Servais et Laurence Van Ypersele, La lettre et l’intime. L’émergence d’une expression du for intérieur dans les correspondances privées (17e-XXe siècles), Louvain-La-Neuve, Bruylant-Academia, 2007, p. 39-53.

Brodeur, Raymond , « Enseigner en Nouvelle-France au début du XVIIe siècle », dans Raymond Brodeur, Dominique Deslandres et Thérèse Nadeau-Lacour (dir.), Lecture inédite de la modernité aux origines de la Nouvelle-France. Marie Guyart de l’Incarnation et les autres fondateurs religieux, Québec, PUL, p. 241-250.

Brodeur, Raymond, Thérèse Nadeau-Lacour, Dominique Deslandres (dir.), Lecture inédite aux origines de la modernité : Marie Guyart de l’Incarnation et les autres fondateurs religieux, Québec, PUL, 2009, 477 p.

Brodeur, Raymond , « Le soin du corps chez Marie de l’Incarnation ou la sacramentalité à l’œuvre chez une mystique », dans Maxime Allard, Denise couture et Jean-Guy Nadeau (dir.), Pratiques et constructions du corps en christianisme, Montréal, Fides, 2009, p. 159-171.

Brodeur, Raymond, « Marie de l’Incarnation ou l’expérience du sujet spirituel », Théologiques 18 (2010, no 2), p. 71-82.

Brodeur, Raymond , « Les propositions catéchétiques du jésuite Pierre Biard et de l'ursuline Marie de l'Incarnation auprès des Amérindiens du Canada dans la première moitié du XVIIe siècle : unité de mission, divergence de stratégie », dans Hugues Didier et Madalena Larcher (dir.), Pédagogies missionnaires. Traduire Transmettre Transculturer, Actes de la XXXIIe session du CREDIC, Paris, Karthala, 2011, p.

Brodeur, Raymond , « Marie de l’Incarnation sous le regard d’Henri Bremont », [https://touraine-quebec.fr/index.php/journee-a-tours/marie-de-l-incarnation-sous-le-regard-d-henri-bremond] (2013).

Brodeur, Raymond , « L’évangélisation chez Marie de l’Incarnation », [http://www.touraine-canada.org/index.php/journee-du-14-mai.html] (2013).

Peyrous, Bernard, Raymond Brodeur, Cécile Dionne, Thierry Barbeau, Thérèse Nadeau-Lacour, et Chantal Théry, « Importance historique et hérédité spirituelle de Marie de l’Incarnation » (en français), dans Congragatio de Causis Sanctorum, in Honorem Beatae Mariae ab Incarnatione (in saeculo : Mariae Guyart) Fundatricis Monasterii Ursulinarum in civitate Quebecencis (1599-1672), Positio Super Canonizatione Aequipollenti, Rome, Tipografia Nova Res s.r.1. Piazza di Porta Maggiore, 2, 2014, p. 105-207.

Brodeur, Raymond et Lise Munroe, « Le culte de la bienheureuse Marie de l’Incarnation depuis 1980 », (en français), dans Congragatio de Causis Sanctorum, in Honorem Beatae Mariae ab Incarnatione (in saeculo : Mariae Guyart) Fundatricis Monasterii Ursulinarum in civitate Quebecencis (1599-1672), Positio Super Canonizatione Aequipollenti, Rome, Tipografia Nova Res s.r.1. Piazza di Porta Maggiore, 2, 2014, p. 215-237.

Brodeur, Raymond, « Bibliographie sur Marie (Guyart) de l’Incarnation, 1980-2013 », (en français), dans Congragatio de Causis Sanctorum, in Honorem Beatae Mariae ab Incarnatione (in saeculo : Mariae Guyart) Fundatricis Monasterii Ursulinarum in civitate Quebecencis (1599-1672), Positio Super Canonizatione Aequipollenti, Rome, Tipografia Nova Res s.r.1. Piazza di Porta Maggiore, 2, 2014, p. 273-288.

Brodeur, Raymond , « Catéchèse mystique et apostolique chez Marie (Guyart) de l’Incarnation (Tours 1599-Québec 1672) », dans Schweizerische Zeitschrift für Relions-und Kulturgeschichte /Revue suisse d’histoire religieuse et culturelle 107 (2013), p. 181-191.

Brodeur, Raymond et Gilles Routhier (dir.), Risquer un monde nouveau : 375 ans de vie et d’audace, Montréal, Novalis, 2015, 355 p.

Brodeur, Raymond , « Introduction », dans Raymond Brodeur et Gilles Routhier, Risquer un monde nouveau : 375 ans de vie et d’audace, Montréal, Novalis, 2015, p. 5-14.

Brodeur, Raymond , « S’approprier la langue de l’autre pour catéchiser », dans Raymonds Brodeur et Gilles Routhier, Risquer un monde nouveau : 375 ans de vie et d’audace, Montréal, Novalis, 2015, p. 131-139.

Brodeur, Raymond, « Après vingt-cinq ans de travaux », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 21-25.

Brodeur, Raymond, « Entre tradition et créativité. La singularité des emplois catéchétiques de Marie Guyart de l'Incarnation », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 253-264.

Roy-Lysencourt, Philippe, Thérèse Nadeau-Lacour, Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’incarnation. Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, 324 p.

Amandine Bonesso

Bonesso, Amandine, « Marie de l’Incarnation d’après Jean-Daniel Lafond : l’amour d’une sainte contre la barbarie actuelle », Dialogues francophones 20-21 (2015), p. 185-197.

Bonesso, Amandine, « Les rêves prophétiques de Marie de l’Incarnation (1599-1672) », Ponti/Ponts. Langues, littératures, civilisations des Pays francophones 14 (2015), p. 95-114.

Bonesso, Amandine, « Décentrement identitaire et social chez Marie Guyard de l’Incarnation : images de l’espace intérieur et extérieur », MaLiCE, le Magazine des Littératures et des Cultures à l’ère numérique 6 (2016), [http://cielam.univ-amu.fr/node/1840].

Bonesso, Amandine, « Une relation de sang et de foi au XVIIe siècle : la correspondance de Marie de l’Incarnation à son fils Claude Martin », Oltreoceano 11 (2016), p. 141-151.

Bonesso, Amandine, « L’autoportrait intellectuel ambigu de Marie de l’Incarnation d’après sa Relation de 1654 », Lumen, vol. XXXVI (2016), p. 113-128.

Bonesso, Amandine, « Du fond de l’âme au bout du monde : les expériences extrêmes du voyage chez Marie de l’Incarnation (1599-1672) », dans Isabelle Bour et Line Cottegnies (éd.), Scénographie du récit de voyage et imaginaire viatique (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, Hermann, 2017, p. 235-249.

Bonesso, Amandine, « La Relation de 1654 de Marie de l’Incarnation : de l’écriture autobiographique à l’écriture didactique », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 193-209.

Bonesso, Amandine, « Guyart (ou Guyard), Marie, en religion Marie de l’Incarnation, ursuline (Tours, 1599 – Québec, Nouvelle-France, 1672) », dans Alessandra Ferraro, Fabio Regattin, Amandine Bonesso, Francesca Todesco, L'écriture des moniales. Répertoire des textes personnels en langue française à l'époque de la Contre-Réforme, Città di Castello, I libri di Emil, 2019, p. 72-76.

André Brouillette

Brouillette, André, « Thérèse du Nouevau Monde ? Marie mystique à l'aulne de Thérèse d'Avila », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 49-62.

Françoise Deroy-Pineau

Deroy-Pineau, Françoise, « The Mother of New-France, Marie Guyart de l'Incarnation », dans Michael D. Clarke (dir.), Canada : Portraits of Faith, Chilliwack, Reel to Real Ministries Society, 1998, p. 20-21.

Deroy-Pineau, Françoise, « Les autobiographies de Marie Guyart-de l'Incarnation au crible de l'interview, conséquences pour l'intervieweuse », dans Monique Chaput, Paul-André Giguère et André Vidricaire (dir.), Le pouvoir transformateur du récit de vie, Paris/Montréal, L'Harmattan, 1999, p. 77-91.

Deroy-Pineau, Françoise (dir.), Marie Guyard de l'Incarnation. Un destin transocéanique, Paris, Harmattan, 2000, 415 p.

Deroy-Pineau, Françoise, « Survol des œuvres contemporaines sur Marie Guyart », dans Françoise Deroy-Pineau (dir.), Marie Guyard de l'Incarnation. Un destin transocéanique, Paris, Harmattan, 2000, p. 47-53.

Deroy-Pineau, Françoise, « Marie de l'Incarnation », dans Mario Proulx (dir.) et al., Agrippine, Arthur et compagnie, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 2000, p. 165-177.

Deroy-Pineau, Françoise, « Réseaux sociaux et évolution de la vie de Marie Guyart », dans Raymond Brodeur (dir.), Femme, mystique et missionnaire, Québec, Presses de l'Université Laval, 2001, p. 101-114.

Deroy-Pineau, Françoise, « Projet mystique, réseaux sociaux et mobilisation de ressources : le passage en Nouvelle-France de Marie de l'Incarnation en 1639 », Archives de Sciences Sociales des Religions 113 (2001), p. 61-91.

Deroy-Pineau, Françoise, « Marie Guyard ou l'incarnation de la mystique dans la société par les réseaux sociaux », Liberté 252 (2001), p. 27-39.

Deroy-Pineau, Françoise, « Projet mystique et stratégie réticulaire de mobilisation de ressources. Marie Guyart, mystique et stratège », dans Pierre-Yves Beaurepaire et Dominique Taurisson (dir.), Les Ego-documents à l’heure de l’électronique. Nouvelles approches des espaces et réseaux relationnels, Montpellier, Publications Montpellier 3 - Université Paul-Valéry , 2003, p. 35-69.

Deroy-Pineau, Françoise, « Marie de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672) », dans Bernadette Rigal-Cellard (dir.), Missions extrêmes en Amérique du Nord. Des jésuites à Raël, Bordeaux, Pleine Page éditeur, 2005, p. 69-72.

Deroy-Pineau, Françoise, « Marie Guyard : pionnière connue et reconnue par son fils… et bien d’autres ensuite », Chemins de formation au fil du temps 9 (octobre 2006), p. 113-117.

Deroy-Pineau, Françoise, « Construction de ponts et communications transatlantiques », dans Marie-Lyne Piccione et Bernadette Rigal-Cellard, Stratégies du mouvement et du franchissement : la rue et le pont au Canada, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2008, p. 99-110.

Deroy-Pineau, Françoise, « La chasse aux pionnières », dans Louis Lesage (dir.), Et Dieu dans tout ça !, Montréal, Fides, 2008, p. 173-189.

Deroy-Pineau, Françoise, « Pionniers et pionnières de Touraine en Nouvelle-France » [https://www.cfqlmc.org/bulletin-memoires-vives/bulletins-anterieurs/bulletin-n-25-mai-2008/les-pionniers-de-touraine/pionniers-et-pionnieres-de-touraine-en-nouvelle-france] (mai 2008).

Deroy-Pineau, Françoise, « Réseaux sociaux et construction de ponts transocéaniques par Marie Guyard de l’Incarnation. Réalisme d’une femme et réalité d’un nouveau monde », dans Raymond Brodeur, Dominique Deslandres et Thérèse Nadeau-Lacour (dir.), Lecture inédite de la modernité aux origines de la Nouvelle-France, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, p. 131-142.

Deroy-Pineau, Françoise, « Les femmes dans la société de la Nouvelle-France », dans Émont, Bernard (dir.), Ils l'appelaient Nouvelle-France, Paris, Le Bretteur, 2009, p. 33-47.

Deroy-Pineau, Françoise, « Marie Guyard de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672) Femme d’affaires, mystique, mère de la Nouvelle-France », dans Janine Giraud-Heraud et Gilbert Pilleul, Ces villes et villages de France, berceau de l’Amérique Française, Paris, Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs, 2011, p. 39-41.

Deroy-Pineau, Françoise, « La Chapelle Saint-Michel, lieu de mémoire international franco-québécois et franco-canadien », dans Janine Giraud-Heraud et Gilbert Pilleul, Ces villes et villages de France, berceau de l’Amérique Française, Paris, Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs, 2011, p. 59-61.

Deroy-Pineau, Françoise, « Marie Guyard, femme de l’Incarnation », L’aventure intérieure 50 (2011), p. .

Deroy-Pineau, Françoise, « Marie Guyard de l’Incarnation », Prêtre et pasteur (2013), p. 231-234.

Deroy-Pineau, Françoise, Marie de l'Incarnation, Marie Guyart, femme d'affaires, mystique et mère de la Nouvelle-France, Montréal, Bibliofides, [1989, 1999, 2008] 2017, 331 p.

Dominique Deslandres

Deslandres, Dominique, « Marie de l’Incarnation », Cap-aux-Diamants 118 (2014), p. 14-17.

Deslandres, Dominique, « De Marie Guyart de l'Incarnation aux femmes ''ordinaires'' de la Nouvelle-France », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 265-276.

Isabelle Landy

Landy, Isabelle, « Les lettres de Marie de l’Incarnation : exils et jouissances », dans André Magnan, Expériences limites de l’épistolaire, lettres d’exil,d’enfermement, de folie, Paris, Honoré Champion, 1993, p. 145-155.

Landy, Isabelle, « Marie Guyard de l’Incarnation, l’amie de Madeleine de la Peltrie », dans Jean-Marie Constant (dir.), Madeleine de la Peltrie et les pionnières de la Nouvelle France, Le Mans, Université du Mans, 2004, p. 55-63.

Landy, Isabelle, « Une mère et son fils, "La Vie de la Vénérable Marie de l’Incarnation" (1677), par Claude Martin, Mauriste », dans André Lévy (dir.), Les Mauristes dans le Maine, Actes du Colloque de Tuffé (30 mars 2005), Le Mans, 2006, p. 159-168.

Landy, Isabelle, « La réinvention du texte de Marie de l’Incarnation par Dom Claude Martin son fils », dans Patrick Dandrey (dir.), Génétique matérielle, génétique virtuelle, pour une approche généticienne des textes sans archives, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, p. 213-229.

Landy, Isabelle, « L’émergence du ''Je'' dans les écritures croisées de Marie de l’Incarnation et de son fils Claude Martin », dans Raymond Brodeur, Dominique Deslandes et Thérèse Nadeau-Lacour (dir.), Lecture inédite de la modernité aux origines de la Nouvelle- France : Marie Guyart de l’Incarnation et les autres fondateurs religieux, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, p. 61-75.

Landy, Isabelle, « Au bruit de tous les infinis; la correspondance de Marie Guyart de l’Incarnation et de son fils Claude Martin », L’Épistolaire au XVIIème siècle 71 (printemps 2010), p. 303-326.

Landy, Isabelle, « La présence de Jean de Bernières dans les écrits de Marie de l’Incarnation et de son fils Claude Martin », dans Thierry Barbeau et Monsieur de Bernières Louvigny, Rencontres autour de Jean de Bernières (1602-1659) : mystique de l'abandon et de la quiétude, Paris, éditions Parole et Silence, 2013, p. 115-132.

Landy, Isabelle, « Marie de l’Incarnation et les Jésuites : une exception culturelle ? », dans Raymond Brodeur, Femme, mystique et missionnaire, Marie Guyard de l’Incarnation, Québec, Presses de l’Université  Laval, 2001, p. 69-97. Texte largement reproduit et traduit sous le titre « Marie de l’Incarnation e i Gesuitti in nouvelle-France : peculiarità di una scrittura femminile », Oltreoceano 14 (2018), p. 49-68.

Landy, Isabelle, « Marie de l’Incarnation écrivaine ? », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur Marie Guyart de l’Incarnation, singularité, universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université  Laval, 2019, p. 67-192.

Laurent Millischer

Millischer, Laurent, « Engagement singulier, vocation  universelle : la philosophie au risque de l'expérience religieuse », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 29-48.

Thérèse Nadeau-Lacour

Nadeau-Lacour, Thérèse, « Une existence hors-norme et une cohérence de vie étonnante », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 3-6.

Nadeau-Lacour, Thérèse, « Considérations anthropologiques et spirituelles », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 17-20.

Nadeau-Lacour, Thérèse, « Marie Guyart de l'Incarnation : défense et illustration de la ''nomadité'' de coeur », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 131-164.

Jean-François Racine

Racine, Jean-François, « Des écrits du christianisme ancien à l'autobiographie de Marie de l'Incarnation : la fonction des récits de rêves et de visions », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 221-234.

Gilles Routhier

Routhier, Gilles, « Bâtir une nouvelle Église : projet singulier du XVIIe siècle, ou projet actuel ? », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation : singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison,  Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 235-252.

Philippe Roy-Lysencourt

Roy-Lysencourt, Philippe, « La "Thérèse du Nouveau Monde" », dans Philippe Roy-Lysencourt (dir.), dossier « Marie de l’Incarnation : mysticisme et fécondité missionnaire » — L’Homme Nouveau n° 1684, 30 mars 2019, p. 10-11.

Roy-Lysencourt, Philippe, « L’action missionnaire auprès des Amérindiens », dans Philippe Roy-Lysencourt (dir.), dossier « Marie de l’Incarnation : mysticisme et fécondité missionnaire » — L’Homme Nouveau n° 1684, 30 mars 2019, p. 12.

Roy-Lysencourt, Philippe, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672). Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, xii, 324 p.

Roy-Lysencourt, Philippe, « La singularité de Marie de l’Incarnation au cœur du Grand Siècle des âmes », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672). Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 7-12. 

Roy-Lysencourt, Philippe, « De la singularité à l’universalité et du cœur à la raison chez Marie de l’Incarnation », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672). Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 13-15.

Roy-Lysencourt, Philippe, « Les Amérindiens dans la pensée et la vie de Marie de l’Incarnation », dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672). Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 277-292.

Vincent Siret

Siret, Vincent, « Mgr de Laval, un amoureux de l’Eucharistie », dans Il suffit d’une foi, Marie et l’Eucharistie chez les fondateurs de la Nouvelle-France, Québec, Anne Sigier, 2008, p. 201-228.

Siret, Vincent, « L’expansion missionnaire au siècle des âmes », dans Lecture inédite de la modernité aux origines de la Nouvelle-France. Marie Guyart de l’Incarnation et les autres fondateurs religieux, Québec, Presses de l'Université Laval, 2010, p. 403-414.

Siret, Vincent, « La pureté de coeur chez Marie de l’Incarnation et deux autres de ses contemporains, Monsieur de Bernières et le P. Louis Lellemant » dans Philippe Roy-Lysencourt, Thérèse Nadeau-Lacour et Raymond Brodeur (dir.), Marie Guyart de l’Incarnation (Tours, 1599 – Québec, 1672). Singularité et universalité d’une femme de cœur et de raison, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p. 79-96.